Passer ces nerfs sur celui qui n’y est pour rien…

Faut dire que la neige a tendance à me crisper…

Imaginez que vous allez tranquillement rendre visite à vos parents. Enfin, rendre visite, c’est vite dit. Disons plutôt que vous allez chercher votre tupperware pour le lendemain parce que c’est ramadan surprise dans votre frigo. Et tranquillement, pas vraiment : de nuit, sous une tempête de neige.

Il se trouve que Papounet et Mamounette habitent à Trouduculdumonde, petite bourgade sympathique a quelques kilomètres de Troupaumé, là ou j’habite. (je ne suis pas une bloggeuse parisienne, pour ceux qui en doutaient jusque là). bref, à Trouduculdumonde, on fait dans l’économie d’échelle, et donc on a un chasse-neige pour 5 villages (sachant qu’il ne neige que 8 mois par an, on comprend pourquoi la municipalité refuse d’investir). Et donc forcément, les routes ressemblent plus à une descente de ski hors piste qu’à un sentier de promenade.

 J’ai beau avoir toujours 12 points sur mon permis (et une coupe de cheveux de merde sur la photo, mais c’est pas le propos), je ne suis pas ce qu’on appelle une as du volant (même s’il m’arrive de prendre des risques et de doubler des tracteurs). Bref, ce qui devait arriver arriva donc : je m’embourbe. Et quitte a faire les choses bien, au milieu d’un carrefour (pas le magasin, hein!).

 Pas de panique, vu que j’ai déjà regardé le Trophée Andros à la télé, je sais exactement quoi faire : on recule, on avance, on recule, on avance, et …on s’embourbe vraiment pour de bon. On ne panique toujours pas.

 En bonne citoyenne, je mets mes feux de détresse, pour prévenir les autres usagers. On respire, et on réfléchie. Sauf que pas le temps de réfléchir, l’idiot du village arrive sur le carrefour. J’ai beau être embourbée, je ne bloque pas complètement le passage, il peut passer. Mais il choisit de s’arrêter.

 Chique, une bonne âme qui va me pousser et me sortir de cette merde, vraiment sympa, il ne serait pas complètement con je l’épouserais. Et bien non, lecteur, tu te trompes. Cet abruti me KLAXONNE !!! A croire qu’il prend mes feux de détresse pour un sapin de noël !

La pression commence donc à monter, j’ai beau faire des signes à simplet, il continue de klaxonner, je sens mes joues devenir rouges, la température monte, plus qu’une seule solution : appeler papounet à la rescousse….A peine le temps de décrocher que je lui explique rapidement la situation. Sauf que Papounet a besoin d’explications complémentaires, et blabla blablabla, et simplet qui se calme pas, malgré ma gestuelle qui devient de plus en plus explicite, et blablablabla, NUT NUT NUT, blablabla, NUTNUUUUUUUUUUT (je fais vraiment bien le klaxonne, merci) et là, forcément, s’en est trop : mon corps tout entier ne peut plus rien contenir, c’est trop tard, ça part dans les oreilles de papounet :

« MAIS PUTAIN PRENDS TA PELLE ET RAMENES TOI BORDEL !!!!! ».

C’est ce moment précis qu’à choisi simplet pour me contourner gentiment et continuer sa route…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s